Accueil » expositions » Peintures de Pascale Van Romphey

affiche3_A3

 

La Menuiserie vous invite à l’exposition de

Pascale Van Romphey

 

De la méthode de Pascale van Romphey par François Bazzoli

Tout travail plastique est avant tout une question d’organisation. En ce qui concerne Pascale van Romphey, le processus semble implacable : des feuilles de papier peintes à l’acrylique (monochromes ou bichromes) sont découpées soigneusement en carrés ou rectangles de même format puis réassemblages au hasard ? C’est cette méthode et cette logique qui sont appliquées actuellement par Pascale van Romphey à ses travaux, avec aujourd’hui une plus grande souplesse dans l’organisation et une plus grande disponibilité que dans les travaux d’hier, qui seront ensuite réduits en carrés, puis redisposés sans le désir de constituer uniquement des grilles. On reconnaîtra aussi des barreaux, des fenêtres, des morceaux de nuages, des mosaïques, des puzzles, des marqueteries, des voiles, des damiers, des treillis, des clôtures, des filtres et tout ce que l’on voudra si on regarde attentivement.
Une organisation méthodique, implacable et même obsessionnelle mais placée sous le sceau du hasard.

Bien sûr, on trouve aussi des rectangles et des triangles dans ses collages, mais ils semblent tellement être dans l’ordre des choses de son travail qu’ils pourraient tout autant être des carrés.

FB

Avec Pascale Van Romphey, le vent du sud (Marseille) nous arrive, celui qui décoiffe les idées toutes faites.
Elle va presque à  l’aveugle, le pas guidé par un pur instinct .
Les artifices servent de garde-fous à une démarche hors des sentiers battus, visionnaire parce-que totalement personnelle.
Elle arrête ce qui lui passe entre les mains, couleurs, formes, perspectives, pour les re-voir, leur donner nom et place, nous permettant de
découvrir de quoi notre monde est fait et de nous accorder une nouvelle chance de l’aimer, d’ y jouer un petit … petit rôle .

Invitation-rInvitation-v