Accueil » expositions » Novas Peregrinações Expo de João de Azevedo

Du 18 mai au 23 juin, « La Menuiserie » vous invite à l’exposition de

João de Azevedo

menuiserie_joao_azevedo_postal_frente

Ses crocodiles, libres passeurs des eaux, des arts et des cultures vous embarquent sur leur dos.joao_azevedo_personagem

Vous n’aurez plus jamais peur!

 

« …Imaginez qu’aujourd’hui, des crocodiles débarquent à Rodez par la grâce de l’exposition de João de Azevedo. Celui-ci dans le cadre de ses métiers « errants » a croisé au Mozambique et au Timor Oriental ces animaux à la fantastique peau.

João a vu des hommes, traqués par des pouvoirs corrompus, préférer se jeter à la mer sur d’improbables embarcations, plutôt que de perdre chaque jour un peu plus l’espoir et la dignité.

Dans les tableaux de João qu’il réalise comme autant de défis face à la violence de ce monde-là, des crocodiles mi-dieux, mi-bêtes accompagnent les «hommes-sans-terre», pour les protéger, leur servir de radeau en cas de naufrage ou les manger en dernier recours.

Quand on est chassé de son pays d’origine, la terre imaginaire est la seule patrie. L’océan se transforme en ogre ou en mage suivant les jours ou les peintures de João, mais les couleurs y sont tellement présentes qu’elles s’opposent à toute défaite ou démission de l’âme.

Et si l’on pourrait parler d’œuvres naïves c’est parce que les enfants refuseront toujours le triomphe de la mort. »

Jeanne Ferrieu.

menuiserie_joao_azevedo-final

 

 

Extrait, N°3 du « Petit Journal » de João de Azevedo (pdf) :

Où l’on peut lire à propos de João, de crocos, de harragas et de Noi Meta la femme crocodile et bien d’autres choses encore…

croco03 2013verde jpg_Page_1

croco03 2013verde jpg_Page_2

 

Un article de Yves Depelsenaire