Home » Évènement » Avant le déluge désarmez les cerveaux – Concert

Quand :
22 septembre 2019 @ 18 h 00 min
2019-09-22T18:00:00+02:00
2019-09-22T18:15:00+02:00
Où :
La Menuiserie
14 rue du 11 Novembre 12000 Rodez

 

Dimanche 22 septembre à 18h

Avant le déluge désarmez les cerveaux

Concert

textes de Benjamin Péret

Cécile Magnet : Chant

Thierry Roques : Accordéon

Sourine : Violon, composition

dossier Benjamin Péret juin2019

Benjamin Péret, l’irréductible, le révolutionnaire en poésie, le plus radical du mouvement surréaliste, celui qui exécrait le clergé, l’école, le tribunal et exprimait son espoir en une humanité libérée.
Amoureux de sa liberté, de son humour vindicatif, Cécile Magnet, Sourine et Thierry Roques ont fait une création musicale décapante sans marge ni frontière .

« Donnez-moi une pierre en forme d’étoile qui puisse éteindre le clair de lune et je me charge du reste »
Benjamin Péret

Avant le déluge désarmez les cerveaux

Cécile Magnet a exploré la poésie de Benjamin Péret, avec Sourine ils ont choisi les poèmes, Sourine a écrit la musique pour violon et accordéon, Thierry Roques est à l’accordéon.

Ensemble, ce trio interprète joyeusement Benjamin Péret, le plus radical du mouvement surréaliste, l’irréductible, le révolutionnaire en poésie, celui qui exécrait le clergé, l’école, le tribunal, celui qui exprimait son espoir en une humanité libérée.

Amoureux de cette liberté nous avons éprouvé le besoin de mettre en chansons ces poèmes décapants, sans marge ni frontière .

 

Cécile Magnet,

Après le Conservatoire d’Art Dramatique de Paris, elle travaille au théâtre, au cinéma et à la télévision. Depuis plusieurs années, avec la complicité des musiciens, ils creusent ensemble le sillon des poètes.

Tout d’abord « Vertige Vertical », autour du poète argentin Roberto Juarroz, Nicolas Judéléwicz a composé la musique électro acoustique pour ce spectacle. Il a été enregistré pour France-Culture et diffusé en 2006. Puis « Quatre saisons pour des cloches » avec le guitariste classique Mickaël   Noël. Une traversée de quatre siècles de musique et de poésie, où elle découvre l’oeuvre de Pablo Neruda et celle de Benjamin Péret et décide alors de leur consacrer un spectacle à chacun.

Elle crée « Dans le Murmure d’une vague du Chili » autour de Pablo Neruda, accompagnée par le joueur de charango, l’argentin Andrés Izuriéta, qu’elle joue régulièrement au Connétable à Paris et en tournée accompagnée par Sourine au violon.

Aujourd’hui l’heure est à Benjamin Péret. Avec Sourine et Thierry Roques, ils se lancent dans cette aventure surréaliste.

 

Sourine,

Peintre, il suit l’enseignement des Beaux Arts de Paris.

Compositeur, musicien, il a travaillé le violon dans plusieurs conservatoires et se produit dans des créations diverses. Il collabore avec les groupes de Jazz-rock Rythme vertical et Rhésus O, et jazz manouche avec « La fable du hérisson ». Il se produit avec les groupes « Gousse d’aïl » et « Poireau lubrique » autour des musiques irlandaises et d’Europe de l’Est avec PL Bagrem.

Il joue pendant plusieurs années avec l’orchestre de musique classique, l’ensemble Divona.

En temps que peintre il organise l’exposition d’Art Total « le Pigeon » qui allie musique, théâtre, peinture et sculpture.

 

Thierry Roques,

Compositeur, arrangeur, il a été musicien avec des grands noms de la chanson française, Serge Reggiani, Allain Leprest, Romain Didier, Jehan, Pierre Perret. Il collabore depuis plus de 10 ans avec Nathalie Joly dans « Paris-Bukarest », spectacle hommage à Maria Tanase. Il a crée son propre spectacle-biostinatographie « Des jours et des nuits » en 2013. Son album CD « Sentimentaliste » est sorti en juin 2018. Accordéoniste sans frontière, il poursuit son parcours insolite qui nous conduit des abords « d’un coeur de soufflet » à un ramdam d’émotions.

 

 » Donnez moi une pierre en forme d’étoile qui puisse éteindre le clair de lune et je me charge du reste  »

Benjamin Péret

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.