Accueil » Calendrier

Août
17
ven
2018
Duo Sostenuto « De l’impressionnisme au rêve espagnol » Hommage à Claude Debussy @ La Menuiserie
Août 17 @ 20 h 30 min

 

affiche-debussy-rodez-web
Vendredi 17 août 2018 à 20h30

Duo Sostenuto

« De l’impressionnisme au rêve espagnol »

Hommage à Claude Debussy

1918-2018

 

Entrée 10€

1918-2018
HOMMAGE A DEBUSSY
« De l’impressionnisme au rêve espagnol »

« Entre une guitare qui, en six cordes, dit tout de l’âme espagnole et une flûte si finement française qui n’en finit pas d’élever l’émotion, », le Duo Sostenuto rend hommage à l’un des plus grands compositeurs français, Claude DEBUSSY décédé il y a 100 ans. Le  programme , »dans une explosion de couleurs », nous mènera de l’impressionnisme au rêve espagnol, deux aspects essentiels de son univers musical.

C.DEBUSSY
Prélude à l’après-midi d’un Faune

C.DEBUSSY
La plus que lente

C.SAINT-SAËNS
Fantaisie opus 124

E.CHABRIER
España

C.DEBUSSY
La puerta del vino

M. DE FALLA
Cancíon
Jota de La Vida Breve

Duo Sostenuto
Marie-Laure BOUILLON : FlûteTraversière
Benoît ROULLAND : Guitare et Arrangements
http://duo.sostenuto.free.fr

 

La musique de Debussy occupe une place toute particulière dans l’histoire de la musique:
considérée comme la plus emblématique de l’esprit français en musique, elle est le point d’aboutissement de tout le passé de la musique française  depuis l’époque baroque jusqu’au début du XX ème siècle en passant par le romantisme.

Œuvres de DEBUSSY, SAINT-SAENS, FALLA, CHABRIER…
Le dialogue musical riche et coloré qu’offrent l’alliance de la flûte et de la guitare du Duo Sostenuto est particulièrement bien adapté à la musique de Debussy.

En effet, Debussy traite son orchestre comme le peintre sa palette: chaque instrument y apporte sa couleur. Pour la flûte, c’est parfois son caractère pastoral et mélancolique qui est exploité, parfois sa virtuosité volubile qui vient animer le tissu sonore, mais le plus souvent elle est utilisée pour sa sonorité douce et claire qui ajoute une touche de lumière au pupitre des bois.
Quand à la guitare, elle est le symbole de son rêve espagnol : dans ses « Iberias », il entoure ses thèmes d’inspiration populaire d’un accompagnement harmonique et orchestral  évocateur de l’Andalousie: castagnettes, tambour de basque mais aussi imitation d’effets guitaristiques et de bandas de guitarras.

Ces deux instruments que sont la flûte et la guitare sont essentiels dans la musique de Debussy.

En effet, Debussy semble avoir entretenu un rapport particulier avec la flûte. C’est à elle qu’il confie le rôle principal dans sa première œuvre symphonique importante, dans laquelle il exploite remarquablement l’expressivité de l’instrument pour traduire l’atmosphère sensuelle et alanguie qui règne dans son  Prélude à l’après-midi d’un faune.

Quand à la guitare, elle fait partie intégrante de la fascination qu’a exercé l’Espagne sur l’imagination de Debussy. Comme la plupart des compositeurs français il éprouve une forte attirance une Espagne « idéalisée » puisqu’il n’y a jamais séjourné. Cependant les expositions universelles de PARIS en 1889 et 1900 lui ont donné de se familiariser avec des formes authentiques de flamenco et le cante jondo interprétés à la guitare.

La guitare, Debussy en rêve puisqu’il demande à son ami Pierre LOUÏS qui séjourne en Andalousie de lui rapporter « une guitare d’où s’échappera, quand parfois heurtée, comme une fine poussière sonore de ce qu’elle a contenu jadis de mélancolie barbare ».
C’est d’ailleurs pour elle qu’il avait prévu d’écrire une sonate, après sa dernière œuvre qu’est la Sonate pour flûte, alto et harpe, œuvre qui ne verra donc pas le jour.

Sans avoir eu l’ opportunité de pratiquer la guitare , Falla disait de lui : « Par la seule vision de son génie, Debussy a su acquérir une connaissance approfondie des variantes  les plus subtiles du chant hispano-mauresque » et Il lui  » révéla, dans l’esprit de la musique andalouse, des éléments ignorés ou qu’il ne distinguait pas clairement,  lui qui était né et avait été élevé en Andalousie ».
C’est d’ailleurs pour la guitare que Manuel de Falla composera son « Hommage pour le tombeau de Debussy ».

Un duo époustouflant, étourdissant de virtuosité,
Deux artistes reconnus au talent extraordinaire,
Une extrême sensibilité, un dialogue musical riche et coloré

Après plus de 300 concerts en France et à l’étranger,
le DUO SOSTENUTO est devenu une formation incontournable,
invitée dans de nombreux festivals dont:
MUSIQUE EN PERIGORD VERT
MUSIQUE EN PAYS D’OLT
LES SOIRS DE MOISSAC
LES MUSICALES DE HOSSEGOR
LES MUSICALES DE RUEIL
FESTIVAL DES PETITES EGLISES DE MONTAGNE
LES RENCONTRES DE MITTELBERGHEIM
LES CHÂTEAUX CHANTANTS
LES SAMEDIS MUSICAUX DE PRADES
FESTIVAL DE GUITARE EN PICARDIE
LE PRINTEMPS DE l’ASPRE
FESTIVAL DES MUSIQUES RARES
MUSIQUE SUR UN PLATEAU
FESTI’CLASSIQUE EN PAYS DE COGNAC
LES MARDIS MUSIQUE D’ANGOULÊME
FESTIVAL DE ST FLOUR DU POMPIDOU…
LA PRESSELE DAUPHINE : « Deux artistes qui nous enchantent.
un duo captivant « 
LA DÉPÊCHE DU MIDI: « une force artistique mêlée de ferveur et d’ardeur… »

LE PETIT JOURNAL : « Divin, au delà de tout…une immense émotion « 

LE MIDI-LIBRE: « Un pur régal … Un moment magique « 

LE JOURNAL DE SAÔNE ET LOIRE :« Le Duo Sostenuto a enthousiasmé son public »

LA MONTAGNE : « Le public ému jusqu’aux larmes »

SUD OUEST : « Le Duo Sostenuto a atteint les sommets »

LA RÉPUBLIQUE DES PYRÉNÉES : « Un pur délice… un talent exceptionnel »

L’ÉCLAIR: « Un vrai moment de magie »

LE RÉPUBLICAIN : « Une dynamique fusionnelle tout simplement incroyable  »

L’INDÉPENDANT : « Un pur moment de bonheur »

LE PAYS BRIARD : « Un duo de classe en concert »

L’ÉCHO DORDOGNE : « Saint-Léon-sur-Vézère a retenu son souffle »