Accueil » Calendrier

Fév
2
sam
2019
Estampillé-V-Menuiserie – Vernissage @ La Menuiserie
Fév 2 @ 18 h 00 min

estampille2019-LM-cartonRweb

estampille2019-LM-cartonVweb

La Menuiserie a le plaisir de vous invité samedi 2 février à 18H au

Vernissage de

ESTAMPILLÉ V MENUISERIE

Édition 2019 d’Estampillé avec

Marie Besche – métal gravure sur cuivre
Rika Deryckere – techniques diverses
Barbara Dubienko – photogramme
Anne Isambert – sérigraphie
Charlotte Massip – métal
Iris Miranda – techniques diverses
Marjon Mudde – techniques diverses
Mireille Requiston – monotype
André Stengele – métal, bois, litho

 

Besche-souche de bois IVMarie Besche – métal gravure sur cuivre
09200 Lacourt
mariebesche@yahoo.fr
http://phaart.com/speakers/marie-besche/

 

 

Rikaestampe detailRika Deryckere – techniques diverses
30610 Sauve
rika_deryckere@hotmail.com
www.rikaderyckere.com

 

 

Barbara Dubienko – photogramme
12000 Rodez
barbara.dubienko@gmail.com
http://www.optolowiczdubienko.eu/

aisam carreAnne Isambert – sérigraphie
31400 Toulouse
anneisambert@gmail.com
http://anne-isambert.com
Atelier : 54 fils au cm  54fils.au.cm@gmail.com

 

l'oiseau-en-moi-webCharlotte Massip – métal
32700 Lectoure
charlotte.massip@orange.fr
http://www.charlottemassip.com/

 

 

 

Iris Miranda-le sillon-bois gravé-55x74cm-2018Iris Miranda – techniques diverses
47130 Port-Sainte-Marie
irismiranda@linuxmail.org
http://irismiranda.fr

 

 

Mudde 2 copieMarjon Mudde – techniques diverses
82110 Lauzerte
ass.adpic@wanadoo.fr
http://associationadpic.tumblr.com/

 

 

REQUISTON monotypeMireille Requiston – monotype
ATELIER REQUISTON 46330 Saint-Martin Labouval
atelier@requiston.com
https://www.atelier-requiston.com/monotypes/

 

 

AStengele-eau-forteAndré Stengele – métal, bois, litho
12300 Flagnac
andre.stengele@orange.fr
http://www.andrestengele.net/

 

Fév
10
dim
2019
Stage – Gravure sur argile @ La Menuiserie
Fév 10 @ 10 h 00 min – 18 h 30 min

estampille2019-LM-cartonRweb

Stage de gravure sur argile

Dimanche 10 février 2019

de 10h à 18h30

avec

Olivier Guimbert

(Le Calame et La Vigne – Naucelle)

Graver l’argile crue pour lever une image où l’argile fait l’encre après avoir reçu tailles, traces et graphismes dans son épaisseur.

La main seule fait presse et foule légèrement le papier.

Est-ce gravure, empreinte ou monotype ?

La question divise mais l’impression perdure.

Renseignements et inscriptions  – 06 80 02 01 29 Contact – lamenuiserierodez@wanadoo.fr

Stage ouvert à tous  – Max 10 participants

Participation aux frais :  30€

Repas tiré du sac et partagé ensemble


IMG_4322-OGweb

Exposition Graver avec les jeunes –
Olivier Guimbert La Quincaillerie Naucelle
novembre 2018

IMG_4331-OGweb

Exposition Graver avec les jeunes –
Olivier Guimbert La Quincaillerie Naucelle
novembre 2018

IMG_4333-OGweb

Exposition Graver avec les jeunes –
Olivier Guimbert La Quincaillerie Naucelle
novembre 2018

estampille2019-LM-cartonV

Fév
16
sam
2019
Stage – initiation à l’eau-forte au sucre @ La Menuiserie
Fév 16 @ 10 h 00 min – 18 h 30 min

estampille2019-LM-cartonRweb

Samedi 16 et dimanche 17 février 2019.

de 10h à 18h30.

INITIATION A L’EAU-FORTE AU SUCRE

 

Avec Barbara DUBIENKO et André STENGELE

 

Cette technique particulière est basée sur le principe général de l’eau-forte : à partir d’une plaque de métal (zinc, cuivre ou acier) recouverte d’un vernis protecteur, la manière de dessiner enlève du vernis et met le métal à nu. La plaque est ensuite plongée dans un mordant (perchlorure de fer, sulfate de cuivre, acide) qui va creuser le métal là où il a été dénudé. Ce seront ces creux ainsi obtenus qui seront imprimés.

L’originalité de l’eau-forte au sucre tient au fait que l’artiste effectue sa composition (au pinceau, à la plume, à l’empreinte de matière, etc.) avec une solution d’eau colorée très sucrée directement sur le métal nu, donc non vernis. Ensuite, on pose le vernis sur la plaque et celle-ci est plongée dans une eau tiède. Le vernis n’adhérant pas sur les parties dessinées (ou « sucrées »), et l’eau dissolvant le sucre, la composition réapparaît avec une totale exactitude sur fond de métal nu. On dépose ensuite un grain d’aquatinte (résine en poudre) et on peut alors effectuer la morsure (ou plusieurs morsures avec dégradés).

Cette technique permet une grande spontanéité tout autant qu’un large registre de matières. Comme toutes les techniques de gravure sur métal, la composition initiale peut être retravaillée (vers le clair comme vers le foncé) à l’aide d’outils (grattoir, brunissoir) ou par d’autres morsures.

Ce stage permettra à chacune et chacun de réaliser au moins 2 gravures. Différents formats seront proposés (maximum : 30x40cm).

Le stage s’adresse aux amateurs, débutants et artistes professionnels, avec un nombre maximum de 10 personnes.

Contact Renseignements et inscription :

André Stengele – 06 26 92 03 07 ; Barbara Dubienko – 06 46 48 76 88

Frais de participation : 100€

Repas de midi : repas tiré hors du sac et partagé.

Autres aspects pratiques :

Tout le matériel technique (métal, mordants, encres, outils, papiers) est fourni sur place.

Il importe d’amener ses vêtements de travail, les taches d’encre et de perchlorure étant très tenaces. En outre, vous pouvez apporter :

  • vos gants s’ils sont fins (des gants fins seront à votre disposition)
  • vos pinceaux
  • des chiffons
  • vos dessins (comme support d’inspiration et non pas comme image à reproduire avec une totale exactitude).

 

 

 

 

 

Fév
17
dim
2019
Stage – initiation à l’eau-forte au sucre @ La Menuiserie
Fév 17 @ 10 h 00 min – 18 h 30 min

estampille2019-LM-cartonRweb

Samedi 16 et dimanche 17 février 2019.

de 10h à 18h30.

INITIATION A L’EAU-FORTE AU SUCRE

 

Avec Barbara DUBIENKO et André STENGELE

 

Cette technique particulière est basée sur le principe général de l’eau-forte : à partir d’une plaque de métal (zinc, cuivre ou acier) recouverte d’un vernis protecteur, la manière de dessiner enlève du vernis et met le métal à nu. La plaque est ensuite plongée dans un mordant (perchlorure de fer, sulfate de cuivre, acide) qui va creuser le métal là où il a été dénudé. Ce seront ces creux ainsi obtenus qui seront imprimés.

L’originalité de l’eau-forte au sucre tient au fait que l’artiste effectue sa composition (au pinceau, à la plume, à l’empreinte de matière, etc.) avec une solution d’eau colorée très sucrée directement sur le métal nu, donc non vernis. Ensuite, on pose le vernis sur la plaque et celle-ci est plongée dans une eau tiède. Le vernis n’adhérant pas sur les parties dessinées (ou « sucrées »), et l’eau dissolvant le sucre, la composition réapparaît avec une totale exactitude sur fond de métal nu. On dépose ensuite un grain d’aquatinte (résine en poudre) et on peut alors effectuer la morsure (ou plusieurs morsures avec dégradés).

Cette technique permet une grande spontanéité tout autant qu’un large registre de matières. Comme toutes les techniques de gravure sur métal, la composition initiale peut être retravaillée (vers le clair comme vers le foncé) à l’aide d’outils (grattoir, brunissoir) ou par d’autres morsures.

Ce stage permettra à chacune et chacun de réaliser au moins 2 gravures. Différents formats seront proposés (maximum : 30x40cm).

Le stage s’adresse aux amateurs, débutants et artistes professionnels, avec un nombre maximum de 10 personnes.

Contact Renseignements et inscription :

André Stengele – 06 26 92 03 07 ; Barbara Dubienko – 06 46 48 76 88

Frais de participation : 100€

Repas de midi : repas tiré hors du sac et partagé.

Autres aspects pratiques :

Tout le matériel technique (métal, mordants, encres, outils, papiers) est fourni sur place.

Il importe d’amener ses vêtements de travail, les taches d’encre et de perchlorure étant très tenaces. En outre, vous pouvez apporter :

  • vos gants s’ils sont fins (des gants fins seront à votre disposition)
  • vos pinceaux
  • des chiffons
  • vos dessins (comme support d’inspiration et non pas comme image à reproduire avec une totale exactitude).