Accueil » Calendrier

Nov
22
jeu
2018
Karim Beladjila – Vernissage de l’exposition @ La Menuiserie
Nov 22 @ 18 h 00 min
Nov
23
ven
2018
UniversElle – Cie Création Éphémère @ La Menuiserie
Nov 23 @ 20 h 30 min

univers-elle-affiche-web

vendredi 23 novembre 2018 à 20h30

UniversElle

CREATION 2017

Texte de Filip Forgeau
Mise en scène Philippe Flahaut

Avec Marie des Neiges Flahaut, Philippe Flahaut, Jean-Raymond Gélis

Scénographie : François Tomsu
Musique : Jean-Raymond Gélis
Vidéo : Tito Gonzalez Garcia
Lumière : Michael Vigier

Entrée 10€

réservations informations 06 80 02 01 29

UNIVERS-ELLE-photo-Cecile-Flahaut-2web UNIVERS-ELLE-photo-Cecile-Flahaut-4web UNIVERS-ELLE-photo-Cecile-Flahaut-1web
univers-elle-dossier-de-diffusion :

univers-elle-dossier-de-diffusion-couvertureweb

 

NOTE D’INTENTION

Parler de l’immigration aujourd’hui avec une histoire du passé.
Ne pas redoubler l’actualité très brûlante des migrants du 21è siècle, mais ne pas les oublier.
Bien qu’à l’heure où j’écris ces quelques lignes, les médias parlent de moins en moins de ces oubliés des côtes méditerranéennes.
Prendre du recul parler des migrants du 20è siècle.

Sous la 3è République, la France a procédé à des rapatriements forcés vers l’Espagne franquiste de femmes et d’enfants. Le gouvernement Français mettait à l’isolement dans des camps disciplinaires des «suspects» sans aucun jugement. Plus de 330.000 espagnols sont passés dans les camps des Pyrénées-Orientales suite à la Retirada. Des hommes et des femmes s’isolèrent comme des bêtes pour échapper aux autorités.
Le coup d’état du 11 novembre 1973 au Chili a été un événement marquant dans l’histoire du Chili, mais également dans le reste des pays d’Amérique Latine.
Au début les pays Européens comme la France accepte les premiers réfugiés politiques, puis les intellectuels comme Garcia Marquez, Pablo Neruda…
Puis dans les années 80, la deuxième vague de déplacements vers l’Europe est marquée par l’accroissement de l’immigration pour causes économiques. Dans les années 80 et 90 en effet, une plus forte globalisation et des crises politiques et économiques à répétition dans les pays andins conduisent de nombreuses personnes à venir chercher un avenir meilleur sur le vieux continent.
Terminée l’époque du stéréotype des Latino-américains révolutionnaires et intellectuels de gauche. Dans les années 90, la France durcit sa position sur l’immigration et les retours aux frontières des étrangers sans papiers se multiplient. Beaucoup de migrants acceptent du travail clandestin. Un réseau de prostitution s’organise autour des femmes.

Une de ces femmes dans ces années-là vit entre les quatre murs de son hôtel. Déracinée, sans espoir, elle nous livre son récit de naufragée…

 

SYNOPSIS

Le 15 juin 1980 à Codegua (Chili). Pendant la dictature, ELLE chante l’interdit. Antonio Gonzalez, son mari, est arrêté. ELLE doit fuir son pays.
En l’attendant, ELLE chante, sert les clients dans ce bar de nulle part, fait quelques passes aussi peut être. Gagne de l’argent qu’elle envoie régulièrement afin de retrouver celui qu’elle aime.
Depuis combien de temps est-ELLE là ?
Est-ELLE orpheline ?
Est-ELLE arrivée enfant ?
Parle-t-ELLE à son enfant perdu ? A son enfance perdue ?